Chasse

Ouverture et clôture de la chasse dans le Puy-de-Dôme

Vous promenez votre chien sur les sentiers du département du Puy-de-Dôme (63), que ce soit autour de Clermont-Ferrand, dans la Limagne, dans les Combrailles, dans le Livradois-Forez, dans le Cézallier, dans le Val d’Allier, soyez vigilant, une partie de chasse est peut-être en cours.

Quand commence/se termine la chasse ?

Chaque année la chasse ouvre début septembre pour se terminer le dernier jour de février l’année suivante. Selon les chasses les jours où vous pouvez croiser des chasseurs sont le Jeudi, le samedi et le dimanche.

Les battues aux sangliers et la chasse au chevreuils peuvent cependant avoir lieu courant de l’été. De la mi-août à début septembre pour le sanglier (Hors communes de la chaine des puys). Du 1er juin à début septembre pour le chevreuil sur tout le département du Puy-de-Dôme.
La chasse à courre, elle début mi septembre et se termine fin mars.
La chasse au blaireaux est ouverte toute l’année, sauf de mi-janvier à mi-mai.

Chaque année les dates d’ouvertures et de fermetures sont fixées par un arrêté du département du Puy de Dôme, vous trouverez plus d’informations sur le site de la préfecture du Puy-de-Dôme.

Conseils et recommandations les jours de chasse

Pour éviter les accidents, optez pour des promenades hors des zones à risque les jours de chasse, soyez vigilants sur vos itinéraires et soyez visible.

Soyez vigilant pour votre chien

Gardez votre chien à vue et proche de vous de préférence en laisse ou en longe, ne le laissez pas divaguer (L’importance élémentaire du rappel). Mettez lui une clochette au collier pour qu’il puisse signaler sa présence de façon sonore et qu’il ne soit pas pris pour du gibier. Vous pouvez également l’équiper d’un harnais dossard fluo (Jaune ou orange), afin de le rendre plus visible et surtout plus reconnaissable. Vous trouverez ces gilets jaunes ou gilets oranges chez les équipementiers de chasses, mais également au rayon chasse d’une grande enseigne de sport finissant par “cathlon”…L’idéal est de regarder les dimensions des gilets disponibles afin de mesurer votre chien pour qu’il ne lui soit ni trop grand, ni trop petit…

Si votre chien n’est pas sociable avec ses congénères, qu’il est agressif avec les autres chiens, redoublez de vigilance. En effet, vous êtes susceptibles de croiser des chiens de chasses en train de pister. Votre chien peut ainsi se retrouver seul face à une meute, si il déclenche les hostilités, cela ne jouera pas en sa faveur, les chasseurs étant parfois loin de leurs chiens, vous serez seul pour intervenir.

Soyez vigilant pour vous-même

L’idéal bien sûr est de ne pas vous rendre sur une zone où les chasseurs ont leurs habitudes. Si vous voyez lors de vos promenades des miradors, des panneaux de chasse, sachez qu’il ne faudra pas revenir un jour de chasse. Si le jour de votre balade, vous voyez des voitures de chasseurs, des chasseurs en train de sillonner un secteur, préférez éviter ce secteur, il existe une multitude d’autres coins de balades.

Habillez vous avec de la couleur pour être facilement repérable. Ne quittez pas les chemins balisés. Et encore une fois si vous voyez des chasseurs, signalez-vous et préférez changer de secteur.

Vous aimez ? Alors partagez ! :-)

2 commentaire

  1. Marie-Dominique AVRY a dit :

    Bonjour,
    Où peut-on trouver les zones de non chasse. Merci

  2. Des Zones de * Non Chasse ‘ il y en a ‘partout en France ‘ les Réserves LPO et ASPAS .. 500 hectares en Drôme ‘ ,et les Zones NATURA 2000 , et beaucoup d’autres en cours et en projet , dans qqs années , la chasse à courre va être ‘ supprimée ‘ et la chasse à cor et cri aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *